Page 5 sur 24

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 30 nov. 2014, 11:48
par pascal cahard
salut , une petite entorse au "strict origine",tu devrais avoir des bielles régulées au lieu des bielles à coussinets minces . ça c'est un coup à finir en enfer :twisted: ......

@+ pascal

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 30 nov. 2014, 12:44
par jeje80
tu me parles un peu chinois.. tu peux développer un peu svp avec une ou deux photos du montage d'origine ainsi que avantages/inconvénients?
merci

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 30 nov. 2014, 13:50
par cyrille
Les bielles régulées n'avaient pas de coussinets,à la place du coussinet il y avait le régule dont je ne connais pas la matière.De nos jours il vaut mieux mettre des coussinets parce que trouver quelqu'un qui sache refaire un régule risque d'être difficile et je pense aussi qu'on y laisserait un bras.
Je ne veux pas dire de bêtises mais il me semble que sur les premiers modèles il n'y a pas de segment au bas de la jupe des pistons.

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 30 nov. 2014, 15:46
par jeje80
Donc si j'ai bien compris je n'ai pas le montage d'origine mais des coussinets ce qui n'est pas plus mal??

Y a t il une astuce pour deposer les poussoirs de tige culbuteurs ? Si j'ai bien compris tant qu'ils ne seront pas sorti je ne pourrais pas deposer l'arbre a cames...

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 30 nov. 2014, 16:39
par jeje80
c'est ce que je penses??????

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 30 nov. 2014, 16:40
par jlcab
Les bielles à coussinets sont préférables à celles régulées. On trouve aujourd'hui des coussinets, chers, mais on en trouve. Moins chers qu'un régulage.
Pistons avec/sans segment en bas: aucune importance, pour autant que les 4 soient identiques, question de poids, donc d'équilibrage de la ligne d'arbre.
Dépose de poussoir difficile: tourner sans forcer l'arbre à cames à droite, puis à gauche, balancer du dégrippant dans l'alésage du bloc où se trouve le poussoir récalcitrant, le repousser vers le bas, et ainsi de suite. Laisser le dégrippant agir plusieurs heures...J'ai rencontré ce souci, il m'a fallu 2 jours pour l'extraire en pratiquant ainsi.

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 30 nov. 2014, 16:55
par jeje80
merci pour ta réponse moi ils sont tous comme ça!!! j'ai déjà balancé du dégrippant.. je n'arrive pas a tourner l'arbre a came même en remettant la poulie. je vais me faire un petit outillage.. que penses tu de mon bloc?

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 30 nov. 2014, 21:18
par pascal cahard
salut , pour les poussoirs j'ai utilisé un taraud, qui une fois arriver en butée a permis de forcer pour la rotation. mais dans la bagarre, j'ai aussi défoncé le fond de certains poussoirs, et la ce n'est pas marrant........ne pas oublier ne retirer l'axe qui sert manoeuvrer la pompe à essence.

Image

comme quoi un arbre à cames , ça casse bien, il a fallu retirer lpastille de sablage pour tout sortir vers l'avant
@+ pascal

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 30 nov. 2014, 21:26
par jeje80
ah oui quand même...
bon a voir je vais tenter de ressouder mon bloc.. avant d'en racheter un autre..

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 30 nov. 2014, 21:58
par pascal cahard
ressouder un bloc fonte n'est pas impossible mais requiert des bonnes connaissances en soudure et du matos. surtout que la fissure est prés du plan de joint, attention à la déformation . trouver un bloc , tu éviteras du travail inutile.

@+ pascal

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 01 déc. 2014, 06:48
par empirole
Oui , moi aussi je te conseille de te procurer un autre bloc , j'en ai vu plusieurs ressoudés ...pas concluant le résultat ! :-(
C'est ce qu'on peut appeler un pansement sur une jambe de bois.

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 01 déc. 2014, 09:11
par jeje80
ok quel est le tarif raisonnable pour un bloc? a quoi faut il faire attention en l'achetant hormis les chemises?

je vais demander renseignement à un oncle chaudronnier concernant la soudure...

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 01 déc. 2014, 12:38
par Michel 51
jeje80 a écrit :ok quel est le tarif raisonnable pour un bloc? a quoi faut il faire attention en l'achetant hormis les chemises?

je vais demander renseignement à un oncle chaudronnier concernant la soudure...
Bonjour,

J'ai un bloc disponible. Promis pour 0 € à une association qui avait posté sur le site et dont je n'ai plus de nouvelles depuis plus d'un an et demi (le savoir vivre !)
Le problème c'est le transport !

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 01 déc. 2014, 13:32
par jeje80
Bonjour
merci de ta reponse. Connais tu le poids de la bete par hasard?

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 01 déc. 2014, 19:07
par cyrille
Pour souder de la fonte il faut d'abord faire un bon chanfrein,là en l'occurence il faut creuser et ensuite il faut remplir avec une baguette fonte,je pense que nos blocs sont en fonte à graphite sphéroïdal mais ça reste à vérifier.
Sinon,une bonne baguette inox 316L fonctionne aussi.

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 01 déc. 2014, 20:47
par Michel 51
jeje80 a écrit :Bonjour
merci de ta reponse. Connais tu le poids de la bete par hasard?
Je ne sais pas vraiment. Il reste dedans les chemises. 30 kg ?? Avis des pro.

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 01 déc. 2014, 21:29
par pascal cahard
bah, jeje80 peut peser le sien pour connaitre le poids :chiourme

@+ pascal

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 02 déc. 2014, 07:46
par jeje80
oui oui j'y ai penser en le validant et surtout je me suis dis que j' allais y aller!!

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 08 déc. 2014, 18:43
par jeje80
Bonjour à tous.. alors quelques avancées...
J'ai récupéré le bloc moteur de Michel ( merci encore) par contre me suis rendu compte que c’était les deuxièmes générations..
qu'y a t il comme différences hormis le galet tendeur qui est bien visible?

Sinon j'ai réussi à sortir mes poussoirs, j'ai fabriqué un petit outillage bien pratique.. je vous mets les photos à vous de voir si ça vous intéresse.. les puristes pourront l'améliorer notamment concernant la découpe du tube alu en hélicoïdal ainsi que le remplacement des écrous entretoise et des écrous qui écartent le tube par des cônes..
diamètre du tube alu 2cm.

Je cherche à déposer les chemises et elles font elles aussi de la résistance... presse hydraulique oblige?

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 10 déc. 2014, 11:37
par jlcab
Pour sortir les chemises, se fabriquer un extracteur avec plaque inférieure épaisse épaulée s'appuyant sous la chemise, avec trou central, tige filetée, un écrou dessus, un écrou dessous, et étrier en partie supérieure. Et visser fort, c'est en général bien collé. La presse convient aussi.

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 11 déc. 2014, 07:12
par jeje80
ok merci je vais essayer extracteur puis je me rabattrai sur presse hyd après... car à la presse à main ça ne bouge pas

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 11 déc. 2014, 10:22
par jlcab
Bloc à l'endroit, un peu de WD40 pendant 1 nuit ou 2 entre chemises et bloc, au niveau du plan de joint de culasse. C'est en général là que ça serre; ça ne peut qu'aller dans le bon sens.

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 12 déc. 2014, 20:41
par jeje80
oui ça déjà fait des deux cotés... je suis en cours de fabrication de l'extracteur.. je poursuis lundi

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 16 déc. 2014, 19:50
par jeje80
Bonjour,
Alors voila les chemises sont sorties grâce à l'extracteur fabriqué..
quelques photos de l’intérieur!!
Je garde toujours espoir de trouver quelqu'un qui saura me ressouder le bloc pour conserver mon bloc 1er modèle... sinon qui peut me dire si tous les accessoires et composants du moteur sont compatibles entre 1er et 2e version?
merci

Re: restauration 203 de 1950 - jeje80

Posté : 16 déc. 2014, 22:19
par jlcab
Le bloc 2ème modèle, celui avec 3 pattes de fixation de chaque coté, est interchangeable avec le 1er modèle sans aucune modification.